L'aéronautique militaire en photos

       

  Accueil
Remonter

                                   

      1er décembre 2007                           L'Escadron de Chasse 1/3 "Navarre"

                                                       

L’escadron de chasse 1/3 est héritier des escadrilles SPA 95, SPA 153 et SPA 62.

2000D 3 esc  du 1 3.jpg (78824 octets)
Les escadrilles portées par les Mirage 2000D du 1/3 'Navarre'

La SPA 95 a été créée le 20 mai 1917, sous l’appellation N95 équipée alors de NIEUPORT 23 et 24 bis avec lesquels elle prend part à l’attaque de dégagement de la rive droite de la Meuse sur le front de la Champagne Pouilleuse. Passée sur SPAD S VII, elle est affectée au groupe de combat n° 19 à Villeseneux dans la Marne, en février 1918. Créditée de 34 victoires homologuées, la SPA 95 sera successivement rattachée au 1er Régiment d’aviation de chasse à Thionville en 1920, au 38ème régiment d’aviation en 1924, au groupe de chasse 1/6 puis au groupe de chasse de nuit 1/42 pour finalement devenir la 1ère escadrille du groupe de chasse 1/4
(à Reims en 1936).

La SPA 153, elle, a été constituée le 1er juillet 1917 à Etampes sous la dénomination N153. Elle est équipée successivement de Nieuport de chasse biplaces puis de Nieuport 24 et 24 bis, de Spad S VII monoplaces et de Spad S XIII (fin 1917). Rebaptisée SPA 153, elle rejoint le groupe de combat N18 puis est intégrée à l’escadre n°1, comprenant les groupes de combat n° 15 et 19. Elle regagne Plessis-Belleville en mars 1918 pour freiner l’offensive allemande contre le front britannique. Subissant de lourdes pertes, elle porte tout de même son score à 13 victoires. Dissoute en avril 1919 à Malzéville, la SPA 153 est recréée respectivement en tant que 10ème escadrille du 1er régiment de chasse en 1921, 6ème escadrille du 38ème régiment en 1924, 2ème escadrille du GC 1/6, 2ème escadrille du groupe de chasse de nuit 1/42 et 2ème escadrille du GC 1/4.

Stationné à Reims lors de la mobilisation de 1939, le GC 1/4 composé des SPA 95 et 153 accomplit sur Curtiss H 75A plus de 400 sorties d’interception et de missions de reconnaissance. Lors de l’attaque allemande, il couvre les mouvements de la VIIème armée française engagée en Belgique mais doit se replier d’urgence sur Villacoublay où il est chargé de la couverture de la région parisienne et de la protection de la basse Seine : en raison de l’avance allemande le groupe se trouve contraint de rallier l’Afrique du Nord après avoir remporté 42 victoires. Après l'attaque sur Mers El Kébir, le GC 1/4 reçoit pour mission d’interdire le survol de Dakar aux Anglais.

En 1943, comme toutes les unités de forces aériennes françaises libres (FAFL), le groupe, équipé de P39, reçoit un nom, pour le 1/3 il s'agira de " NAVARRE ". A partir de 1944, doté du P47 Thunderbolt pour le débarquement de Provence, il rejoint la 3ème escadre et participe à la réduction des poches de Colmar et de Royan Pointe-de-Grave, terminant la guerre avec 2 826 sorties et 6 240 heures de vol.

Le 1er juillet 1947, le groupe devient GC 1/3 " NAVARRE " et part une année pour l’Indochine en août 1948. De retour en métropole, il stationne à Reims et prend le nom d’escadron de chasse 01/003 " NAVARRE ". A partir du 1er novembre 1950 il vole sur De Havilland Vampire MK V et passe ensuite sur Republic F84F Thunderjet en 1951 puis sur F84G en 1952. L’escadron 1/3 reçoit ses F84F Thunderjet en 1955 puis participe en 1956 à la campagne de Suez. Le " NAVARRE " échange ensuite ses F84F contre des Republic F100D Supersabre en 1959 et déménage pour la base de Lahr en Allemagne Fédérale. Sa mission de défense aérienne est remplacée en juin 1961 par ce que les Américains appellent " STRIKE " et qu'on peut traduire par frappe nucléaire.

L’escadron perçoit des Mirage IIIE en 1966 et rallie la base de Nancy-Ochey. Sa nouvelle mission est l’aide à la pénétration (grâce au missile AS37 Martel), la couverture des forces terrestres et la défense aérienne.Navarre spa 153.jpg (34698 octets)

Ci contre, dérive du  Mirage IIIE n° 501/3-IB à Nancy le 23 juin 1985.

C’est en mars 1993 que le dernier vol sur Mirage IIIE s’est effectué, clôturant ainsi 26 ans d’utilisation de cet avion au sein de l’EC 1/3 qui commence, dès lors, sa transformation sur Mirage 2000D, appareil dont il est désormais équipé et avec lequel il assure sa mission d’assaut conventionnel tous temps, de jour comme de nuit sur des objectifs terrestres ou maritimes.

Depuis janvier 1995, le " NAVARRE " compte une troisième escadrille, la SPA 62 et son coq de combat.

A la suite des restructurations, le 1/3 devient autonome en juin 1995. Il participe aujourd’hui à tous les exercices ou théâtres d’opérations au sein desquels la Force Aérienne de Combat est impliquée.

Sources : SHAA, EC 1/3 , notes persos.                                       

 

3 e   Navarre 1972.jpg (69541 octets) 3e Navarre roule.jpg (76428 octets) 3e 620 Navarre 93.jpg (87875 octets)
Le IIIE n° 494/3-IO côté Martinet  de la SPA 95 vu à Toul en juin 1972 avec les marques en vigueur à cette époque. Coll. YF Le n° 469/3-IF côté SPA 153 au roulage lors de la JPO d'Orléans le 31 mai 1991. YF Le 620/3-IE en alvéole à Cambrai, lors de la JPO de juin 1993. Il est en fait utilisé par la patrouille du 3/3 "Ardennes". YF
Mirage IIIE s/n 494/3-IO from EC 1/3 in these old markings current in the beginning of '70's.

Toul, June 1972. YF's files

N° 469/3-IF with the SPA 153 insignia seen taxiing at Orléans Open Day, 31st May 1991. YF N°620/3-IE photographed at Cambrai at the end of June 1993. This aircraft was used by the demo team of the EN 3/3 "Ardennes". YF

 

AIR TO AIR 2000d deco 1 3.jpg (76611 octets)
Le 7 novembre 1997, L'Escadron de Chasse 1/3 "Navarre" fête un double anniversaire : les 80 ans des deux premières escadrilles (SPA 95 et SPA 153) et les 50 ans de l'appellation 1/3 "Navarre". De plus, l'unité en profite pour marquer le passage des 15000 heures de vol sur Mirage 2000D. Photo C. Schwaller, EC 1/3
On 7 November 1997, this Mirage 2000D  was painted  with special colours scheme to celebrate the 80th anniversary of the first 2 flights (SPA 95 and SPA 153) and the 50th ann. of the name EC 1/3 "Navarre". Moreover, the squadron marked the 15000th flying hours on Mirage 2000D since conversion on this all-weather fighter-bomber on 29 March 1994. Photo © C. Schwaller, EC 1/3.
 

 

2000D 654  1 3 deco d DSC_0039.jpg (111673 octets) 2000D 1 3 deco G DSC_0057.jpg (136686 octets)
Le 24 juin 2005, le 1/3 célèbre les 90 ans de sa 3ème escadrille, la SPA 62. Cette dernière a été créée le 11 août 1915, sur le terrain de Lyon- Bron. Le Mirage 2000D 654/3-IT est joliment décoré pour fêter l'évènement. 

Photos Yves FAUCONNIER.

On June 24th  2005, the unit commemorates the 90th anniversary of its 3rd flight, the SPA 62 which is born on 15 August 1915 at Bron (near Lyon). The Mirage 2000D s/n 654/3-IT  was adorned with these special colours. 

Photos Yves FAUCONNIER

                                                       

                                                        Retour au plan du site 

                                                     ME CONTACTER ? / send me an e-mail ?

     Accueil Remonter                                                         

Copyright © 2006 Yves FAUCONNIER