L'aéronautique militaire en photos

       

 

    modifiée le 30 août 2007                                            Le 2/5 "Ile de France"

 

Le 20 octobre 1941, le général de Gaulle signe le décret portant création d’un groupe de chasse " AIR MARINE " en Angleterre. Ainsi naît à Turnhouse, en Ecosse, le 1er " Free French Squadron 340 " ILE DE FRANCE ", équipé de " Spitfire MK XI ". Le groupe participe activement à la bataille d’Angleterre et aux campagnes de France, de Belgique, de Hollande et d’Allemagne, effectuant 7 500 sorties et remportant 75 victoires.

A l’issue de la Seconde Guerre mondiale, après avoir rendu ses Spitfire à la RAF, le groupe se déplace à Friedrichshafen, où jusqu’en mars 1946, il vole au sein de l’escadron de chasse 2/3. En juillet 1947, le groupe est incorporé à la 5ème escadre à Reghia (Afrique du Nord) alors équipée de P63 " King Cobra ".

En décembre 1948, il refait mouvement vers Friedrichshafen pour peu de temps puisqu’il arrive à Meknès quatre mois plus tard.

A partir du mois de juillet 1949, il participe à la campagne d’Indochine, où il accomplit 4611 missions de guerre sur " King Cobra ". Le rapatriement s’effectue en janvier 1951. Alors débute la transformation sur " Vampire MKI ". En mars 1951, le groupe prend la dénomination d’escadron de chasse 2/5 " ILE DE FRANCE ". Après sa transformation sur " Vampire MKS ", il rejoint la base d’Orange qu’il ne quittera plus.

En janvier 1954, les pilotes sont tous transformés sur " MISTRAL ", avion qu’ils délaisseront en janvier 1957 pour goûter aux joies du supersonique avec le  Mystère II  puis, dix mois plus tard avec les " Mystère IV ". En 1961, l’escadron est équipé de " Super Mystère B2 " et en août 1966, il reçoit ses premiers  Mirage III C  sur lesquels il effectue plus de 32 000 heures de vol.

Les premiers Mirage F1C  arrivent en septembre 1975. Avec cet appareil, l’escadron a assuré sa mission de défense aérienne tant en France qu’en Afrique lors des nombreux détachements effectués dans le cadre des opérations " MANTA " et " EPERVIER ". Après 55 000 heures de vol sur F1 C, le 02/005 est doté, en 1989, de " Mirage 2000 RDI ". Tout juste déclaré opérationnel sur cet appareil, il participe en 1991 à l’opération " DAGUET " à partir de la base d’Al Ahsa en Arabie Saoudite lors de la crise du Golfe.

En septembre 1992, l’escadron est le premier à se déplacer à Dhahran en Arabie Saoudite dans le cadre de l’opération " ALYSSE ". Cette dernière s’intègre dans le dispositif interallié " SOUTHERN WATCH " qui, dans le sud de l’Irak en dessous du 32ème parallèle, interdit à l’aviation irakienne de mener des opérations sur des populations shiites du pays.

Une année plus tard, l'" ILE DE FRANCE " se déploie à Solenzara où il participe aux toutes premières missions de l’opération " BALBUZARD " sur l’Adriatique. A partir d’avril 1993, plusieurs de ces appareils sont en place à Cervia pour assurer, dans le cadre de l’opération " CRECERELLE ", des missions qui visent à interdire l’espace aérien au-dessus de la Bosnie-Herzégovine.

En janvier 1996, le 2/5 compte une 3ème escadrille qui a pour nom de tradition " VINCENNES " et qui prend place aux côtés des escadrilles " PARIS " et " VERSAILLES ". Sources : Armée de l'Air

 
M 3C alu du 2 5.jpg (87253 octets) F1C à Djibouti.jpg (70838 octets) F1C 268 5 OO 5 89.jpg (70262 octets) 2000C 61 OD au posé.JPG (59734 octets) MIRAGE 2000C 55 5-OH.JPG (54930 octets)
Mirage IIIC n°78  à Cambrai le 16 juin 1972. Cet avion sera perdu le 2 novembre 1975 (en 10-SP). Coll. Yves Fauconnier. Mirage F1C n° 234 et 244 en déploiement à Djibouti en 1981. La déco de dérive était plutôt sympa. A comparer avec le cliché suivant !  Photo Yves Fauconnier Le n°268 à Orange, en mai 1989. A cette époque, il était plus facile de reconnaître un escadron par son code que par ses insignes ! Coll. Yves Fauconnier 2000C 61 du 2/5 au touché des roues sur la piste d'Istres en été 1997. Photo Yves Fauconnier 2000C 55 du 2/5 "Ile de France"  vu à Cazaux,  sept 1995. Photo Yves Fauconnier
Seen at Cambrai on 16 June 1972 the Mirage IIIC  n° 78 which will be lost on 2 November 1975. Mirage F1C n° 234 and 244 seen at Djibouti during 1981. "Hi-wiz" vertical fins are noteworthy !  Few years later : n° 268 at Orange during mai 1989. Size of insignia has been extensively reduced ! N° 61 from EC 2/5 in a “kiss landing”  at Istres, June 1997.PhotoYF. N° 55 from 2/5 “Ile de France” seen at Cazaux. September 1995.PhotoYF.

                                                Me laisser un message ?/ send me an e-mail

                                                                          RETOUR AU PLAN DU SITE

 

     Accueil Remonter                                                         

Copyright © 2006 à 2009 Yves FAUCONNIER